Tad Lo : rencontres au cœur des cascades

le

Samedi 30 juillet, nous terminons tout juste notre séjour de presque 4 jours extraordinaires sur le plateau des Bolovens…

Mercredi 27 juillet, après avoir voyagé toute la nuit depuis Vientiane puis avoir emprunté tuk tuk, bus complètement déglingué et voiture pour terminer, nous arrivons à Tad Lo, à la Fandee Guesthouse où nous sommes accueillis par Loïc et Laure, français d’origine, dans 2 de leur 4 bungalows. Tout de suite, chez eux, on se sent très à l’aise, comme chez soi… La maison de la Fandee Family comme ils se nomme est très vivante. En effet, Loïc et Laure ont plus ou moins 8 enfants, qui ne sont pas vraiment les leurs: Ce sont 8 enfants issus de familles très pauvres qui ont pris l’habitude de venir chez eux pour jouer, apprendre l’anglais, manger un morceau… En accord avec leurs « vraies familles », Loïc et Laure leur paient leur scolarité, leur uniforme, les loge pour certains…

Fandee Guesthouse
Fandee Guesthouse

Tad Lo est un village paisible où la plupart des habitants sont agriculteurs, ou tiennent des guesthouse plutôt vides en cette période…

Les villageois sont intrigués par nos enfants roux
Les villageois sont intrigués par nos enfants roux
c'est la pleine période des courges.
c’est la pleine période des courges.

DSC06559

Pour nous, c’est un séjour reposant où nous alternons les balades aux alentours ou un peu plus loin et les moments de jeux, baignade. Au bout de la rue, un pont traverse la rivière et domine la jolie cascade de Tad Huang au sommet de laquelle les 2 éléphants d’un hôtel voisin viennent prendre leur bain chaque soir. 500 mètres en amont, nous pouvons approcher la cascade de Tad Lo.

cascade de Tad Lo
cascade de Tad Lo

DSC06620

Puis 4 km encore plus haut, se trouve la cascade de Tad Soung. C’est cette dernière que nous avions prévu d’atteindre jeudi, non sans mal: dès notre départ en fin de matinée, le ciel s’assombrit et juste avant le premier village rencontré, nous sommes pris dans une grosse averse. Au pas de course, nous courons nous abriter sous une maison sur pilotis. 20 minutes plus tard, comme après chaque pluie ici, les « rues » en terre sont inondées, les gamins tous nus sautent dans les flaques… nous demandons notre chemin et ça a l’air de beaucoup les amuser de nous indiquer tantôt à droite, tantôt à gauche! Finalement, un monsieur nous propose de nous guide pour quelques dizaines de milliers de kips (pas grand chose en fait) et heureusement car incapables de distinguer les chemins et les ruisseaux nous aurions vraiment eu du mal à trouver où passer! Soudain, nous apercevons la fameuse cascade alors notre gentil monsieur nous plante là en nous indiquant la direction à suivre. Nous finissons par arriver dans un village et la pluie reprend!!! Comme précédemment, nous nous abritons chez des gens où nous partageons notre paquet de chips avec les gamins; en retour, la grand mère nous offre 2 concombres du jardin et nous prête sa machette pour l’éplucher ce qui a bien amusé tout le monde de me voir embarrassée avec une lame de 40 cm de long!!! Vive le couteau suisse que nous avons fini par sortir du sac! La pluie arrêtée, nous reprenons notre marche à travers un champ de manioc, mais nous nous trouvons vite dans l’incapacité de poursuivre car le chemin qui n’en n’est pas vraiment un, est impraticable et introuvable en cette saison où tout pousse très vie: Sacha a des herbes par dessus la tête, ça glisse, on ne sait pas trop où on met les pieds… donc on fait demi tour, dommage, trempés et crotteux, nous décidons de rentrer par la route.

A travers les champs de manioc
A travers les champs de manioc

DSC06510

DSC06513

Vendredi, petit tour au marché…

grenouilles vivantes
grenouilles vivantes
piments
piments
notre repas: poulet mariné grillé
notre repas: poulet mariné grillé
notre dessert: beignets de coco et d'un autre met non identifié
notre dessert: beignets de coco et d’un autre met non identifié

mais ce que veulent surtout les enfants, c’est passer du temps avec Toy, Noy, Ho, Tao… leurs nouveaux copains avec qui ils partagent des moment qu’ils n’oublieront jamais entre les parties de foot, la baignade et les batailles de boue à la rivière, les parties de Jungle Speed, les soirées dessins, fabrication de scoubidous…

DSC06581

DSC06601

DSC06611

DSC06630

Toy qui ne lache pas les enfants d'une semelle
Toy qui ne lache pas les enfants d’une semelle

DSC06636

DSC06626

Tao qui adore qu'on lui dessine des voitures
Tao qui adore qu’on lui dessine des voitures

Samedi matin, il a été un peu difficile de quitter tout ce petit monde mais nous avions réservé Samlan, notre chauffeur de taxi qui devait nous conduire jusqu’à Champassak tout en terminant la boucle du plateau des Bolovens avec quelques stops touristiques dans des plantations de café, thé puis aux cascades de Tad Gneuang et Tad Fane magnifiques, impressionnantes, vertigineuses!!!

caféier
caféier

DSC06653

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. clau et ju dit :

    Coucou à tous!
    Nous revenons juste de vacances et nous avons essayé de suivre votre périple régulièrement, mais la connexion internet en Bretagne est parfois guère mieux qu’au Laos^^
    En tout cas vous avez l’air de vivre de superbes moments, ça donne envie de voyager 🙂
    Gros bisous, bonne continuation!

    1. admin dit :

      Ici aussi, on met parfois plusieurs heures ou jours pour arriver à publier sur le blog!
      Bisous à vous 2!

  2. mamie et papy dit :

    Coucou a tous les5.Cest vraiment super ce que vous avez vecu dans ce village sur le plateau des bolovens.Pour nous demain ce sera depart a Besse avec Enzo et Rafael puis dans la semaine Lucas et Mathis nous rejoindront.gros bisous de nous deux.

    1. admin dit :

      Bonnes vacances à besse! Gros bisous aux cousins et à vous 2!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.