Au bord de la Nam Ou : Muang Ngoi Neua,

Lundi 17 juillet, nous avons pris la route: 3h de minivan jusqu’à Nong Khiaw, sur une route plus ou moins défoncée à travers les rizières et les villages qui nous semblent de plus en plus pauvres plus on monte en altitude

puis 1h de bateau jusqu’à Muang Ngoi Neua, dans une pirogue remplie à craquer de touristes avec leurs gros sacs à dos et de lao avec leur ravitaillement en oeufs, bouteilles d’eau et… Beer Lao!

Le village de Muang Ngoi Neua tel qu’il est actuellement est le « nouveau village » puisque le village initial avait été complètement dévasté par les bombardement américains et rayé de la carte.C’est un village normalement assez touristique mais en ce moment c’est la saison creuse et il est facile de trouver une guesthouse bon marché et confortable: nous logeons à la Ning Ning Guesthouse, dans un bungalow avec 2 chambres donnant sur une terrasse, à l’ombre d’un joli jardin où poules et coqs se baladent… tout ça pour 100 000 Kips la nuit, soit 10€.

DSC06086

A notre arrivée, nous parcourons le village qui se compose d’une unique rue, avec le temple à une extrémité, de petites échoppes et une école.

DSC06127

DSC06118

DSC06116

Les poules, coqs, poussins, canards sont partout dans la rue. Les garçons du village font d’ailleurs des combats de coqs. La nuit, ces mêmes coqs se réveillent à n’importe quelle heure, et dès un premier cocorico, tous se mettent à répondre!

DSC06096

DSC06090

Mardi, nous partons en randonnée pour le village de Ban Na situé à 7 km de Muang Ngoi Neua. Après avoir parcouru 20 minutes de marche et nous être acquitté d’un péage pour emprunter le chemin, nous arrivons à une petite grotte d’où émerge un ruisseau. L’eau semble très pure: C’est l’appel de la baignade pour les enfants!

DSC06193

DSC06209

Puis nous reprenons notre route sous le soleil et la chaleur. Enfin, nous arrivons à Ban Na, nous nous restaurons d’un bol de nouilles dans le premier « restaurant » où nous sommes accueillis avec un grand sourire par une dame âgée et tous ses petits enfants à qui nous offrons quelques ballons de baudruche. Nous ne tardons pas, alors, à voir débouler la cinquantaine d’enfants du village, ravis de recevoir chacun un ballon… ouf! Nous avions juste le nombre nécessaire!!!

DSC06241

DSC06177

Puis un vieux monsieur nous cueille des noix de coco à l’aide d’une machette fixée à un très long bambou… un délicieux dessert!

DSC06183

Nous reprenons notre boucle en compagnie d’Eliane, une prof d’histoire géo d’Yssingeau rencontrée sur le chemin: nous traversons les rizières, d’un vert lumineux magnifique, le riz a dû être repiqué il y a quelques semaines. Les enfants terminent par une dernière baignade à la rivière avant de rentrer.

DSC06176

Mercredi, nous repartons en rando pour un autre village Huay Sen, un peu plus éloigné. Pour y accéder, le chemin est un peu plus périlleux, nous devons traverser plusieurs ruisseaux puis ça grimpe dur, il fait très chaud. Nous faisons en chemin quelques rencontres sympathiques, une pêcheuse, des paysannes, une famille… personne ne parle anglais mais on nous confirme que nous sommes bien en direction de Huay Sen…

SAM_3537

DSC06157

Le chemin est bordé de pics karstiques plantés de forêts aux arbres immenses, de plantations de bananes et d’ananas et de rizières. Enfin, nous finissons par apercevoir le village et nous parcourons les derniers mètres sous les grosses gouttes de pluie qui commencent à s’abattre. Nous nous précipitons sous le toit de la guesthouse du village (OB guesthouse) et des trombes d’eau se mettent à tomber. On nous sert une bonne platée de riz complet accompagné d’une sorte d’épinards, c’est très bon et ça cale bien! Le village est très calme, des maisons sur pilotis sortent quelques enfants, quelques adultes rentrent des champs… Nathan, Emma et Sacha réalisent qu’ici les enfants jouent avec rien, des canettes, des bâtons…

DSC06273

DSC06247

DSC06252

Le village est maintenant parcouru par un flot d’eau et de terre rouge qui s’écoulent de la montagne. La dame de la guesthouse nous propose de dormir sur place… nous préférons voir si le chemin du retour est pratiquable, donc dès que la pluie cesse nous reprenons la route, il est déjà 16h30 et comme la nuit tombe tôt, il ne va pas falloir tarder.

DSC06254

Nous pataugeons dans la gadoue, l’air est plus frais et nous marchons plus vite. Seule difficulté: la traversée des ruisseaux qui sont devenus des rivières… Lionel part en éclaireur puis nous fait traverser un par un. Finalement, rien de trop difficile et… vive l’aventure!!! Le temps de nous débarrasser des sangsues qui se sont fixées sur nos jambes et nous terminons le trajet sous une nouvelle grosse averse et c’est trempés jusqu’aux os et à la nuit tombante que nous rentrons, fatigués mais encore une fois ravis par ces rencontres, ces paysages magnifiques…

DSC06301

DSC06299

Vendredi, journée détente, jeux de société, écriture du blog, tri des photos, bavardage avec nos voisins de bungalow, 2 jeunes partis depuis 3 mois après avoir tout quitté, tout vendu… et sans date de retour prévue!!! C’est aussi ça qui nous plaît, ces rencontres avec des voyageurs de tous horizons, motivés par des raisons diverses… Puis, une petite balade, mais nous sommes à nouveau rattrapés par un rideau de pluie impressionnant!

Demain, vendredi, nous prenons le bateau en sens inverse: retour à Nong Khiaw où nous séjournerons jusqu’à dimanche.

5 commentaires Ajoutez le votre

  1. michelle bernard dit :

    bonjour à tous les cinq, que de magnifiques paysages et quelle belle aventure vous vivez là-bas.
    continuez bien ce périple et profitez en bien. On vous embrasse. Michelle Bernard.

    1. admin dit :

      Sabaidee! (Bonjour en lao)
      Merci pour votre petit mot.
      A bientôt et bises à tous!

  2. pierrotetlili dit :

    Euh je m interroge sur les ballons de baudruche distribués aux enfants, j espère que Yoyo ne s est pas trompé de boîte ? 😉
    Bon en tout cas joli périple !
    Bisous à vous 5 et continuez bien!

  3. sauvade dit :

    bravo pour ce super periple!Beaucoup d emotion et un peu de souci en lisant vos aventures perilleuses!GROS BISOUS de mamie et papy.Soyez prudents.

    1. admin dit :

      Non, non, pas de souci!!!! Le soleil est revenu, les sangsues ont disparu… on est en pleine forme!
      Bisous!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.