Obsidienne et rhyolite

 Nous nous sommes  enfin décidés sur notre destination pour les 2 jours suivants: ce sera le Landmannalaugar.

Cette fois, nous ne suivrons pas longtemps la route circulaire, pour nous enfoncer à l’intérieur des terres par la route F208. Normalement, les routes F qui sont en réalité des pistes caillouteuses sont déconseillées, voire interdites aux véhicules de tourisme non 4×4, mais Kristrun nous affirme qu’avec la Toyota Corolla cela est faisable…
 
Mardi 15 août, nous partons pour minimum 3h de route. Arrivés à la piste F208, nous devons être vigilants pour éviter les trous et les pierres. Les 4×4 nous doublent à vive allure. Nous prenons notre temps et admirons le paysage: désert de pierres et de lave noirs, quelques volcans, des ponts en bois pour traverser les rivières… Puis nous arrivons au parking du camping juste avant un gué. Nous nous garons.
Les chauffeurs de 4×4 les plus courageux traversent le gué, spectacle assuré pour les enfants. Nous traversons à pied par un petit pont.  Il pleut, nous enfilons  nos ponchos et partons pour 3h de randonnée. Nous commençons par traverser un immense champ d’obsidienne (lave solidifiée très rapidement qui prend une couleur noire très brillante comme du verre) avant d’arriver dans une vallée verdoyante  où l' »herbe à coton » pousse à profusion dans les zones humides.
Puis, en montant un peu, l’odeur de soufre nous annonce l’approche de fumerolles et solfatares.
Nous continuons notre ascension vers le Brennisteinsalda, sommet de rhyolite à 885 m d’altitude aux couleurs ocre, rouge, rose, jaune… Les contrastes sont magnifiques malgré le ciel bien terne.
Contrairement à l’obsidienne,  la rhyolite est une lave qui refroidit très lentement, elle a le temps de cristalliser et ce sont tous ces cristaux qui donnent ces couleurs à la roche.
Au sommet, nous rencontrons une famille de parisiens avec qui nous terminons notre boucle. La pluie s’est calmée, ce qui nous permet de monter nos tentes calmement et de manger au soleil réapparu.
Mercredi 16 août, nous nous levons avec le soleil. La nuit a été fraiche et rendue un peu difficile par le sol très caillouteux!
Nous repartons très vite en randonnée pour profiter un maximum de ce temps magnifique, direction le Bláhnúkur, sommet panoramique qui culmine à 945 m. (Nous sommes à 600m au camping).
La montée est très raide, les enfants grimpent comme des chèvres et Lionel est très vite pris de vertige, ce qui rend la randonnée un peu cauchemardesque pour lui 🙁
Du sommet, la vue est incroyable: flamboyantes montagnes de rhyolite, vallées parcourues par les méandres des nombreuses rivières, volcans et glaciers au loin…
La descente de fait sur une arête un peu impressionnante puis rejoint la vallée et le champ de lave.
La balade à été l’occasion de s’amuser: glissades sur les plaques de neige, cache cache derrière les blocs d’obsidienne, pétanque avec des cailloux (on fait avec les moyens locaux…)… Et récolte de nombreuses pierres…
Le retour sur Reykjavik se fait sans encombre, il ne nous reste plus qu’à laver la Corolla
 
Jeudi 17 août, nous avions prévu du repos…
Finalement le soleil et la température record de 18 degrés nous invitent à repartir pour une dernière balade islandaise dans la région de sources chaudes de Hveragerdi.
Ici, les sources chaudes permettent de chauffer de nombreuses serres où poussent fruits et légumes, dont des bananes parait-il!
Nous empruntons un chemin balisé qui gravit les collines le long desquelles se trouvent des marmites de boue et des sources d’eau indiquée à 100 degrés… Pas question de se baigner n’importe où!
Nous finissons par arriver à une rivière chaude où nous prenons un bon bain. Nous ne sommes pas tout seul! Il suffit de bien choisir sa place, pas trop en amont, trop chaud, pas trop en aval car trop frais.
 
Il nous faut maintenant rentrer, penser à tout ranger… Demain, à 15h45 (17h45 en France), nous decollerons…

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Clau et ju dit :

    Les paysages sont toujours aussi impressionnants!
    Vos bains chauds nous font envie, ici tout est privatisé, impossible de trouver des sources d’eau chaude en free access !
    Bon retour, gros bisous!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.