grotte de Snezna Jama

Dimanche, pour notre premier jour en Slovénie, Lionel a repéré une grotte à visiter…


Après 30 minutes de route, nous nous engageons sur un chemin forestier qui nous semble interminable pour finalement arriver à la grotte de Snezna Jama. Celle-ci est gérée par un club de spéléologues amateurs qui font visiter certains tronçons de la grotte qu’ils ont eux-même découverte et aménagée.


L’entrée de la grotte se situe bien en contrebas et dès les premières marches d’escaliers, on ressent un air très froid remonter vers nous. En effet, la température de la grotte s’élève entre 1 et 4 degrés seulement. A l’entrée de la grotte, on nous fournit des lampes à acétylène puis, accompagnés de 2 spéléologues, nous entamons, par une échelle, la descente vers le gouffre. Puis la descente se poursuit par une seconde échelle et c’est là que les difficultés commencent… Le passage d’une échelle à l’autre n’est vraiment pas sécurisé et les garçons sont pris de vertige. Finalement, je ne me sens pas tranquille : les garçons et moi remontons à la surface et abandonnons l’exploration.


Emma continue avec Lionel. Après avoir atteint le bas des échelles, la grotte est plus facile à explorer : Stalactites, stalagmites calcaires, grotte de lait (nom donné en raison du calcaire qui reste liquide à cause de la température très basse)…


Pendant ce temps, Sacha, Nathan et moi partons nous balader . Une fois sortis de la forêt, nous arrivons sur un alpage où broutent quelques chevaux et vaches. Nous n’allons finalement pas bien loin car l’endroit regorge de fraises des bois donc nous nous arrêtons pour faire la cueillette.

infos pratiques:

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. clau & ju dit :

    Une petite visite de grotte à 4 degrés ne serait pas de refus en ces temps de canicule 🙂
    Je vois que yoyo a surmonté sa peur du vertige en descendant les échelles, bravo 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.