Grottes de Skocjan et retour chez les ours

le

Jeudi 16 août, Nous retournons vers l’ouest de la Slovénie avec un programme bien chargé: visiter les grottes de Skocjan et refaire une tentative pour observer les ours.

Les grottes de Skocjan, inscrites sur la liste du patrimoine culturel et naturel de l’UNESCO, en font un des sites majeurs à visiter en Slovénie. Il y a du monde mais tout est bien organisé: Les visiteurs sont répartis en groupes selon la langue comprise… comme d’habitude, en Slovénie, personne ne parle français. Nous allons donc devoir jouer les interprètes pour les enfants et ce n’est pas facile car la guide parle très très vite en anglais en roulant les « r »…

Heureusement, il suffit de se laisser porter par la beauté des lieux. Nous descendons à 144m sous terre et découvrons de gigantesques salles ornées de stalactites, stalagmites, colonnes énormes… C’est magnifique. La balade de 3 km s’achève par la traversée d’un pont vertigineux qui surplombe la rivière souterraine (rivière Reka). Les photos étant interdites dans la grotte, nous nous sommes contentés de photographier le panneau d’affichage à l’entrée… 🙂

La visite guidée terminée, nous poursuivons seuls notre balade le long des gorges. Cette balade nous permet de traverser une nouvelle grotte, beaucoup moins impressionnante puis de rejoindre notre point de départ par un agréable sentier qui monte raide!

Nous reprenons la voiture pour gagner Postojna et retrouver Matej, le chasseur avec qui nous avions fait notre première sortie pour observer les ours, une semaine auparavant. En effet, suite à l’échec de notre première tentative, Matej nous avait proposer de refaire une sortie… Nous voilà donc partis dans les bois à bord de la camionnette pour rejoindre la cabane d’observation. Matej est passionné par son travail et il sait nous captiver par ses explications.

Cette fois, nous sommes gâtés! Non seulement nous croisons plusieurs chevreuils sur notre chemin, mais nous rencontrons aussi une vipère noire et blanche « very poisonous » selon Matej. Puis nous passons nos 2h d’affut en compagnie d’une famille de loirs qui chahutent sur les poutres de la cabane! Durant ces 2h, nous pouvons observer durant un long moment le festin de 2 grosses buses… et enfin L’ourse!!! Une femelle d’environ 100kg, âgée de 3 ou 4 ans s’approche du point de nourrissage, à 25m de nous. Elle s’immobilise… silence total exigé dans la cabane, personne ne bouge… On ose à peine respirer… Toute photo est impossible, le bruit du déclencheur de l’appareil serait perçu par l’animal. L’ourse observe autour d’elle. Le nez en l’air, elle flaire un potentiel danger. Puis, tranquillement, elle décide de faire demi-tour et disparaît dans la forêt.

Photos de l’ourse, prise la veille par Matej Kavcic.

Il y a du vent et Matej pense qu’elle a senti notre présence. Elle doit attendre qu’on s’en aille pour revenir se nourrir. Nous devons descendre prudemment de l’observatoire. La main sur son pistolet, Matej est sur le qui-vive car l’ourse est sûrement dans les parages… A le suivre en file indienne, en essayant de faire le moins de bruit possible, on se sent vraiment en milieu hostile!

Nous rentrons à la maison, ravis d’avoir enfin pu voir un de ces 1000 ours qui peuplent les forêts slovènes. Lorsque nous arrivons, Matej nous envoie quelques images transmises par la caméra infra-rouges qui reste en place sur le site: l’ourse est revenue 30 minutes après notre départ, puis une seconde est arrivée pour se nourrir avec ses oursons.

infos pratiques:

 

 

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Mary dit :

    … Milieu hostile … Ça me rappelle les rando canadiennes… …
    Quel cadeau d’avoir vu maman ourse !!
    Après, on est juste chez eux …
    Des bisous les aventuriers !

  2. Clau & Ju dit :

    Wahou trop bien que l’ourse soit venue

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.