Sayaboury: Elephant Consevation Center

le

Dimanche 17 juillet, fin d’après-midi, nous arrivons tout juste à Luang Prabang, de retour de 3 jours exceptionnels à l’Elephant Conservation Center de Sayaboury.

Nous sommes donc arrivés à Sayaboury vendredi en fin de matinée, après 2h30 de route plutôt bien entretenue, accompagnés d’une hollandaise très bavarde, d’un anglais et de 2 australiennes… De quoi perfectionner notre anglais!!!

L’Elephant conservation Center (voir le site sur le web) a été créé en 2011 par un français, sensible au déclin rapide de la population d’éléphants et à leur utilisation abusive par les « éléphant camps » pour le transport des touristes, sans respect des besoins de l’animal. L’Elephant Conservation Center a plusieurs missions:

  1. Encourage la reproduction des éléphants à travers un programme de soutien à la natalité;
  2. Offre des soins de qualité à l’hôpital des éléphants;
  3. Met en œuvre un programme de socialisation et d’enrichissement cognitif des éléphants;
  4. Reconvertit les cornacs et leurs éléphants vers une activité écotouristique durable;
  5. Assure la viabilité économique de ses programmes grâce au tourisme;
  6. Sensibilise le public sur la situation actuelles des éléphants lao.

Nous logeons dans un bungalow fait de bambou tressé, au bord du lac où les éléphants prennent leur bain. La vue est magnifique!

DSC05973

A notre arrivée, un bon repas typiquement laotien nous attendait, composé de sticky rice (riz collant) accompagné d’une excellente sauce à la cacahuète et d’une soupe, puis comme toujours de savoureux fruits pour le dessert. Ce type de repas à base de sticky rice se mange avec les doigts: on forme des boulettes avec le riz que l’on trempe dans la sauce… Les enfants sont ravis de ne pas avoir à manier les baguettes pour une fois!

Au programme de notre premier après-midi, nous visitons l’hôpital des éléphants, avec Lar, notre accompagnateur qui nous donnes une multitude d’informations sur la physiologie des éléphants, leurs pathologies… Puis les éléphants arrivent avec leur mahout (cornac) pour leur bain.

DSC05928

Nous pouvons ensuite faire leur connaissance, les caresser, les identifier selon leurs particularités… puis les nourrir avec une plante similaire à de la canne à sucre… un moment magique pour tous les 5!

DSC05940

DSC05950

La soirée de déroule calmement avec un moment « piscine » (il s’agit en fait d’une zone du lac délimitée par des bambous) puis repas partagé avec nos hôtes et nos 4 compagnons de voyage. La nuit tombe tôt, nous profitons de la fraicheur dans nos hamacs devant le bungalow, puis nous nous couchons tôt en vue de la journée du lendemain.

DSC05985

DSC05970

Le samedi, nous partons en forêt avec les mahouts chercher les éléphants qui y ont passé la nuit et le début de matinée, car ici, mêmes s’ils sont domestiqués, ils ne vivent pas en captivité.

DSC05989

 

Nous les suivons au bain ou nous faisons la connaissance d’un premier éléphanteau nommé Souriya, puis nous les observons dans leur zone de socialisation: C’est là que les petits apprennent des adultes et que les jeunes mères apprennent leur rôle auprès des plus agées…

DSC05996

DSC06021

La marche en forêt est difficile, ça grimpe beaucoup, ça glisse, il fait une chaleur moite écrasante, nous sommes dégoutants mais tout est génial! Les enfants sont ravis, excités, et ne lachent pas notre guide d’une semelle!

DSC06012

Après un bon repas en forêt, au bord du lac, nous regagnons le centre en bateau. Après une petite pause, nous retrouvons Annabelle pour le training d’un éléphant: il s’agit d’un entrainement réalisé 2 fois par semaine pour habituer les éléphants à subir différents soins sur toutes les parties du corps…

Pour la fin de journée, nous empruntons les kayaks du centre et partons naviguer sur le lac. Quel calme!!!

Enfin, pour notre dernière matinée, nous sommes seulement tous les 5, le programme est très adaptés aux enfants: nous sommes attendus dans la zone d’enrichissement destinée à offrir une stimulation mentale aux éléphants pour éviter l’ennui: notre travail de ce matin consiste à transporter des végétaux, à préparer de la nourriture puis à la cacher dans divers endroits plus ou moins complexes de la zone.

DSC06066

DSC06051

Ensuite, Mae Kham Ohn et Mae Dok, (2 éléphantes) arrivent et nous les observons utiliser différents techniques de recherche et communiquer entre elles. C’est un incroyable tout ce qu’elle peuvent se raconter par leur barrissement ou leurs contacts avec leur trompe… Nous devons malheureusement les quitter pour le lunch puis retour à Luang Prabang.

Ce fut un séjour inoubliable, enrichissant, émouvant pour tous les 5!

Ce soir, nous dormons à Luang Prabang, avant de prendre la route matin pour le nord: Nong Khiaw puis Muang Noi Neua.

 

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. Mary dit :

    J’adorrre !!

  2. robin dit :

    Salut Sacha,
    Est-ce que tu es devenu moine toi aussi ou est-ce que tu comptes revenir à Trèves ?
    Les éléphants avaient l’air d’être très beaux.
    A bientôt, Robin

    1. admin dit :

      Salut Robin
      Je compte bien revenir voir les copains! Et puis on ne doit porter que la robe orange quand on est moins!!!
      Les éléphants étaient super! Mon préféré était le petit Suriya.
      A bientôt!
      Sacha

  3. sauvade dit :

    Coucou les loulous , nous avons partage avec beaucoup d interet votre sejour au milieu des elephants.Vous allez etre incollables sur le sujet .Pour nous tout va bien.Bisous a vous 5.Mamie et Papy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.